Made in France
  • Français
ESPACE PRO CONTACT
Pulpe de Vie
Au secours, j’ai la peau de croco !

Au secours, j’ai la peau de croco !

Sur vos jambes habituellement sans histoires sont apparues des stries blanchâtres, qui font penser à des écailles de crocodiles ? Non, ce n’est pas le premier stade de votre transformation en reptile mais le symptôme d’une peau assoiffée qui a besoin qu’on s’occupe d’elle ! Suivez ces conseils et vous retrouverez une peau de bébé veloutée, qui ne fera pas concurrence au sac à main de votre grand-mère 😉

Qu’est-ce qui est responsable de l’effet « peau de croco » ?

Sur les endroits les plus exposés des membres, comme les mains, les jambes ou encore les coudes et les talons, il arrive souvent que la peau présente ces petits craquèlements ou zébrures inconfortables qui peuvent tirailler et picoter, et même dans les cas les plus extrêmes, se changer en gerçures ou crevasses douloureuses. Elles sont présentes à la surface de la peau et pèlent au grattage, contrairement aux vergetures, dont les stries blanches apparaissent plus profondément dans la peau.

La peau de croco, c’est tout simplement le signe d’une peau en manque de lipides, c’est-à-dire de gras ! Quand tout va bien, la nature est bien faite et la peau fabrique naturellement sa propre couche de gras protectrice en surface, qu’on appelle la barrière lipidique. Mais une liste innombrable de phénomènes peut venir perturber cet équilibre parfait : le chaud, le froid, la piscine et la mer, la climatisation ou le chauffage, le vent, les gels douches agressifs, les rasages un peu trop brusques et même une eau de douche calcaire sont autant de facteurs qui peuvent fragiliser votre peau.

Et si la vérité c’est que vous avez la flemme de vous enduire de crème après la douche, pas envie de vous sentir gluante pendant des heures ou pas le temps de faire sécher le soin en courant nue dans votre appart, eh bien sachez qu’on ne vous juge pas. Et qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à prendre un peu plus soin de vous !

Comment faire disparaître la peau de croco ?

D’abord, vous pouvez commencer par vous attaquer aux causes du problème : vous laver avec une eau moins chaude, baisser le chauffage ou la clim et vous habiller en conséquence (la planète vous dira merci), moins insister sur le savonnage des zones vulnérables, et privilégier des gels douches très doux sans sulfates.

Ensuite, pour traiter la peau de croco une fois installée, pas de routine ultra compliquée, le secret est dans la régularité ! Une fois par semaine, avant la douche et sur peau sèche, faites un gommage doux pour exfolier les peaux mortes et favoriser la pénétration du soin qui va suivre. Après chaque douche, pour lutter contre l’effet du calcaire, vous pouvez appliquer de l’hydrolat de camomille apaisant ou de l’eau de fleur d’oranger. A ne pas laisser sécher tel quel, car l’évaporation risque d’accentuer le dessèchement : il faut compléter avec une huile végétale bio, comme celle de noyau d’abricot, coco, jojoba ou même de la bonne vieille huile d’olive des familles. Sur les talons, les coudes, les lèvres, n’hésitez pas à vous tartiner de beurre de karité bio pur au pouvoir réparateur. Enfin, n’oubliez pas qu’une petite consultation chez le dermato est plus que recommandée si votre problème s’éternise ou s’aggrave !

Si vous n’avez pas trop le temps pour du homemade ou que vous avez plutôt envie d’un soin corps effet baume à la composition bio et naturelle, allez voir du côté de ce lait corps ultra nourrissant et gourmand à la figue et amande bio de Provence. On parie que vous nous en direz des nouvelles 😉

Dans Coaching soins sur mesure, On a la tchatche Partager :