Quel dentifrice choisir pour un enfant ?

Susie-Lou
Susie-Lou
Chargée de webmarketing

Vous ne pouvez pas donner à votre bout de chou le dentifrice que vous utilisez (sinon, les choses seraient trop simples, n’est-ce pas ?). Les dentifrices pour enfants diffèrent en 2 points : le goût et le taux de fluor. Voici 3 conseils pour choisir un dentifrice sain et sans danger pour votre enfant.

Privilégiez un dentifrice bio, sans substances indésirables

Pourquoi le bio ?

Pas uniquement par conviction écologique ! Sans vouloir vous inquiéter, les dentifrices “classiques” de la grande distribution contiennent des substances que vous n’aimeriez pas mettre dans la bouche de votre enfant. Et le prix n’y change rien ! Un dentifrice cher n’est pas synonyme de sain. On détaille tout ça plus bas.

Dans les dentifrices, le bio, ce n’est pas seulement des ingrédients qui proviennent de l’agriculture biologique, c’est aussi l’exclusion de substances toxiques comme les allergènes, les perturbateurs endocriniens et des substances potentiellement cancérigènes.

Grâce à la certification bio, en un coup d’œil, vous pouvez juger de la toxicité ou non du dentifrice. Plus rapide qu’une application de produit de beauté !

Les dentifrices bio font du 2 en 1 : ils préservent la santé de votre enfant, et celle de l’environnement.

Quels ingrédients fuir ?

Si vous n’êtes pas encore convaincu par le bio, prenez votre tube de dentifrice habituel, et lisez la liste INCI (il s’agit de la liste d’ingrédients, celle écrite en tout petit au dos de votre tube). Voici les substances que vous allez probablement trouver, et qu’il vaudrait mieux éviter.

Fuyez les sulfates, notamment le sodium lauryl sulfate (SLS). Ce tensioactif sert à faire mousser la pâte, mais il a quelques inconvénients, plutôt notables. Il est irritant et peut provoquer des sensations d’inconfort sur les gencives. Il est aussi allergisant et suspecté d’être cancérigène. Ah, j’allais presque oublier, il est utilisé dans certains pesticides, nettoyants ménagers et détachants… Bref, que du bonheur !

Dans nos dentifrices, on utilise un tensioactif tout doux, issu de la noix de coco. Il produit un peu moins de mousse que les dentifrices “traditionnels” mais au moins, il n’est pas toxique !

Le dioxyde de titane n’est pas non plus recommandable, surtout dans les produits pour les enfants. Cette substance, utilisée pour donner une couleur blanche, a été interdite en 2020 pour les produits alimentaires, mais pas en cosmétique. Son risque ? Sous forme de nanoparticules, il peut être cancérigène. Inquiétant, notamment dans les dentifrices pour enfants, qui peuvent être avalés !

Passons maintenant au triclosan. Utilisé pour ses propriétés antifongiques et antibactériennes, il est potentiellement perturbateur endocrinien et cancérigène, et pourrait causer une résistance aux antibiotiques. Hum, on adore.

Les PEG (polyéthylène glycol) servent d’épaississant : ils limitent l’évaporation de l’eau. C’est bien beau, mais ils sont potentiellement cancérigènes et très polluants, du berceau au tombeau. Leur fabrication nécessite un processus très lourd, et ils ne sont pas biodégradables.

On finit avec notre préféré : le paraben. Ca fait des années que tout le monde tire la sonnette d’alarme. Il est potentiellement perturbateur endocrinien. À éviter donc pour les enfants (et pour les grands !).

À ce stade de la lecture de cet article, vous vous demandez sûrement pourquoi les industriels mettent tant de produits néfastes dans leur dentifrice.

Premièrement, pour réduire leurs coûts de production (et augmenter leurs marges).

Deuxièmement, à cause d’un matraquage publicitaire depuis les années 60, qui fait croire à la population qu’un dentifrice doit être blanc et mousser. Difficile de faire changer des habitudes bien ancrées. Mais vous pouvez le faire avec votre enfant, car les bonnes habitudes se prennent dès le plus jeune âge !

choisir un dentifrice sain pour un enfant

Un dentifrice pour enfant avec fluor ?

Le fluor est un oligo-élément qui renforce l’émail et lutte contre les caries. L’union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) le recommande dans les dentifrices, et notamment pour les enfants.

Mais le fluor a moins la côte que jadis. La raison ? Consommé à forte dose, ses effets peuvent être néfastes et entraîner une fluorose, pathologie qui rend poreuse l’émail des dents.

Alors pour prendre soin au mieux des quenottes de votre bout de chou, limitez-vous au fluor présent dans le dentifrice. Apportez un supplément seulement après avoir consulté votre praticien.

Dans notre dentifrice pour enfant, nous avons inclus du fluor, en conformité avec les recommandations médicales, à raison de 450 ppm.

Consultez notre guide pour savoir à quel âge commencer le dentifrice.

Quel goût choisir pour un dentifrice enfant ?

Privilégiez un goût que votre enfant aime : cela rendra la corvée du brossage de dent plus agréable, et l’aidera à tenir jusqu’aux 2-3 minutes recommandées.

Les saveurs pour enfants sont généralement sucrées et fruitées (fraise, banane), et s’apparentent à des sucreries.

Parents, j’anticipe votre question : le bon goût du dentifrice ne risque-t-il pas d’inciter les enfants à l’avaler ?

Si la compo de votre dentifrice est blanche comme neige, pas de problème, même si ce produit n’est pas très digeste. Il vaut mieux que votre enfant ait envie de se laver les dents, plutôt que ce moment d’hygiène se transforme en combat.

Mais puisque votre enfant a ses dents de lait, le plus simple ne serait-il pas de tout simplement ne pas les lui brosser ? Vous vous doutez de la réponse : surtout pas ! Les dents de lait préfigurent les dents définitives, et il est important de donner l’habitude du brossage dès le plus jeune âge.

Vous cherchez un dentifrice pour votre enfant ?

Notre dentifrice pour enfant est noté 100/100 sur Yuka et il a un bon goût de fruits rouges. Et il est bio, fabriqué en France et à base de framboise anti-gaspi. Bref, il a tout bon !