Quel âge pour commencer le dentifrice ?

Susie-Lou
Susie-Lou
Chargée de webmarketing

Dès que votre enfant sait cracher

La règle principale, c’est que votre bout de chou ne doit pas avaler le dentifrice : il doit donc savoir cracher. En général, on commence l’utilisation du dentifrice entre 2 et 4 ans, selon les enfants. Mais le nettoyage peut être initié dès l’apparition des premières quenottes, on vous en parle plus bas.

Choisir un dentifrice adapté

Opter pour un produit sain

Même si votre enfant sait cracher, il n’est pas à l’abri d’avaler du dentifrice par accident. Et vous qui prenez tant soin de sa santé, de ce qu’il mange, des substances en contact avec sa peau, il serait dommage qu’il ingère des substances pas vraiment recommandées. Spoil alert : la plupart des dentifrices du commerce en contiennent.

Pour ne pas vous prendre la tête à éplucher la composition de tous les dentifrices du marché (même s’il y a des applications de produits de beauté et cosmétiques qui simplifient le job), dirigez-vous vers le bio. Cette certification ne signifie pas seulement que les ingrédients composant vos cosmétiques sont issus de l’agriculture biologique, mais elle assure surtout une composition saine, non agressive pour la bouche et sans substances potentiellement cancérigènes.

dentifrice pour enfant à la framboise

Avec du fluor ?

Le fluor est préconisé pour lutter contre les caries, il est donc recommandé de choisir un dentifrice en contenant. Toutefois, un excès de fluor peut provoquer la fluorose, une pathologie qui affecte la qualité de l’émail. A très haute dose, le fluor peut être toxique (mais il faudrait consommer en une fois l’équivalent de plusieurs tubes de dentifrice pour en arriver là, donc pas d’inquiétude). Vous pouvez consulter notre dossier sur les dangers du fluor, pour plus de précisions.

Alors, le fluor, pour ou contre ? Deux points de vue s’affrontent : ceux qui déconseillent l’utilisation de fluor avant l’âge de 6 ans (la fin des dents de lait et l’apparition des dents définitives), et ceux qui préconisent une teneur en fluor inférieure à 500 ppm avant 3 ans, puis entre 500 et 1000 ppm entre 3 et 6 ans.

Dans le dentifrice pour enfant que nous fabriquons, il y a 450 ppm de fluor. On a choisi une proportion faible, pour offrir une protection contre les caries, tout en limitant les possibles effets secondaires. Les parents peuvent choisir d’apporter un complément fluoré en comprimés, après avoir demandé l’avis de leur praticien.

Penser au goût !

Le goût du dentifrice joue beaucoup dans le plaisir que prendra votre enfant à se brosser les dents. Exit les goûts mentholés qui plaisent tant aux grands : en général, les petits préfèrent des saveurs plus douces. La fraise est le grand classique des goûts pour enfants, mais il en existe d’autres, comme la banane, par exemple. Le dentifrice que nous fabriquons est aux fruits rouges et à la framboise anti-gaspi (qui n’agit pas sur la santé de votre progéniture, mais sur celle de la planète).

Le bon goût du dentifrice rend plus ludique le brossage, et permet de l’ancrer au rang des habitudes. Votre enfant aura plus plaisir à mettre sa brosse dans sa bouche si elle a bon goût, que si elle est “berk”, n’est-ce pas ?

Le goût aide aussi à faire durer le brossage, jusqu’aux 2 à 3 minutes recommandées. Et pour aider votre bout de chou à se représenter le temps, vous pouvez lui offrir un sablier. Comme ça, il saura tout seul, comme un grand, quand arrêter de brosser !

Choisir une brosse à dent adaptée

Qui dit petite bouche, dit petite brosse à dent. Choisissez une brosse à poils souples, pour ne pas irriter les gencives et éliminer la plaque dentaire. Concernant le type de brosse à dent choisir, renseignez-vous auprès de votre dentiste ou de votre pharmacien. Il en existe de plusieurs tailles, et avec des couleurs et des formes variées, allant des animaux aux super-héros. Oui, se brosser les dents, c’est ludique ! Enfin, ça, c’est ce que vous faites croire à votre enfant. En grandissant, il ou elle s’apercevra que finalement, c’est pas si cool que ça, et que l’avantage principal, c’est quand même d’éviter l’haleine de phoque.

Techniques de brossage selon l’âge

Dès l’apparition des petites quenottes, vous pouvez commencer à vous occuper de sa bouche.

L’union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) recommande, dès l’apparition de la première dent de lait, de passer une compresse humide le soir. Cela ancre l’habitude de l’hygiène buccale, et débarrasse la petite quenotte de ses salissures.

Quand sa dentition est mieux développée, entre 1 et 3 ans, vous pouvez lui brosser les dents. Utilisez une brosse pour enfant à poils souples, avec un dentifrice de moins de 500 ppm de fluor. Déposez-y une toute petite quantité. Brossez doucement les dents du bas, sur chaque côté, puis les dents du haut.

A partir de 4 ans, votre enfant devient grand : il commence à se brosser lui-même les dents. Enseignez-lui la méthode du 1-2-3-4 :

  • 1 : le bas à gauche
  • 2 : le bas à droite
  • 3 : le haut à gauche
  • 4 : le haut à droite

Pensez à lui dire de brosser tous les côtés de la dent (oui, même celui qu’on ne voit pas !).

A partir de 6 ans, votre enfant a ses premières dents définitives, et développe ses facultés psychomotrices : il commence à écrire et sait manier un crayon. On va en profiter pour lui apprendre à se brosser les dents plus finement. Enseignez-lui la technique B.R.O.S :

  • Brosser le bas puis le haut
  • Rouleau : la brosse doit faire un mouvement rotatif de bas en bas
  • Oblique : la brosse doit être inclinée à 45° sur la gencive
  • Suivre un trajet qui permet de nettoyer toutes les dents

Cette technique est censée être utilisée par les adultes, mais n’hésitez pas à la réviser dès ce soir, pour être ready le jour voulu.

Vous pouvez consultez notre article “quel dentifrice choisir pour un enfant” pour plus de précisions sur le sujet.