Made in France
  • Français
ESPACE PRO CONTACT
Pulpe de Vie
Pourquoi on a des boutons l’été – et comment y remédier

Pourquoi on a des boutons l’été – et comment y remédier

Aah, l’été, ses plages ensoleillées, ses apéros prolongés … ses poussées d’acné ! Quand il s’agit de boutons, on entend à peu près tout et son contraire sur la meilleure façon de les traiter quand la chaleur arrive. Ne pas lésiner sur la crème solaire ? Oui, mais c’est aussi elle qui graisse la peau et obstrue les pores. Faire un gommage 2 fois par semaine ? Non, car la peau agressée peut réagir par une augmentation de sébum. Il est grand temps de remettre les points noirs sur les i en mettant au clair la bonne façon de s’y prendre avec sa peau quand il faut chaud. De quoi éviter les vacances en mode sea, sun and comédon ! 😉

Pourquoi j’attrape des boutons en été ?

Parce que le soleil et la peau ne font pas bon ménage ! Fun fact (c’est la minute arte) : nos ancêtres préhistoriques étaient naturellement protégés du soleil par les poils qui recouvraient tout leur corps. Avec l’évolution, les poils ont été remplacés par du duvet et c’est la couleur de la peau, en se fonçant davantage en fonction de l’ensoleillement du lieu de vie, qui a contribué à les protéger des UV. Conclusion : votre peau, surtout si elle est claire, n’est pas faite pour être exposée au soleil de façon prolongée, et va réagir aux rayons par un mécanisme de défense : elle s’épaissit et produit de la mélanine (= le bronzage).

Et les boutons, dans tout ça ? On y vient. L’épaississement de la peau empêche l’écoulement naturel du sébum qui s’accumule, et s’additionne à la transpiration plus importante, à la poussière et à toutes les bactéries qui passent par là pour créer… des problèmes de peau. Les pores ainsi obstrués s’enflamment et provoquent des éruptions d’acné pas très esthétiques. Pour certaines, le « chtar effect » survient en décalé plutôt à la fin des vacances, leur peau ayant été provisoirement asséchée par le soleil tant qu’elle y était exposée. Les peaux jeunes ne sont pas les seules à être concernées : un quart des femmes continuent à avoir des poussées de boutons après 25 ans…. Si c’est votre cas, courage, vous n’êtes pas seule !

Comment faire pour éviter ça ?

Le plus important est de limiter au maximum son exposition au soleil.

Ca vous casse le moral ? Dites-vous qu’on peut s’éclater autant à l’abri du parasol qu’en rôtissant sous le cagnard comme une volaille à la broche. Vous rêvez d’avoir le hâle doré de Beyoncé ? Malheureusement si vous n’avez pas le patrimoine génétique qui s’y prête, vous aurez beau vous exposer des heures, vous ne réussirez qu’à cramer votre peau et afficher 50 nuances de rouge sur votre super dos nu plongeant… (faites nous confiance, c’est du vécu hélas)

A la moindre exposition, même si c’est juste sortir pour faire vos courses, il vous faut une crème solaire légère dédiée au visage, indice SPF 50, la moins grasse possible et non comédogène. Comme d’habitude, prenez-en une qui soit certifiée bio et vérifiez bien la composition pour fuir tout perturbateur endocrinien, comme les nanoparticules qui passent dans le sang à travers la peau ! Ne pas hésiter à mettre un bon coup de brumisateur sur votre visage avant de remettre de la crème régulièrement.

Il faut aussi éliminer les autres causes qui favorisent les boutons :

La transpiration

Nettoyez matin et soir votre peau avec une mousse nettoyante légère anti-imperfections qui va assainir et éliminer efficacement la sueur, le maquillage et le sébum de la journée, ainsi que toute trace de crème solaire. Quant au gommage, choisissez-en un ultra-doux qui hydrate en même temps, à faire une fois par semaine au max pour ne pas agresser la peau.

L’alimentation

Pas de secret, mangez léger ! Limitez les graisses animales (ce qui fera du bien à la planète) et les produits industriels saturés d’ingrédients gras. Buvez abondamment (de l’eau bien sûr, rhoo) Si vous le souhaitez, une petite cure de zinc en gélules sera la bienvenue pour réguler la production de sébum et agir directement sur les bactéries responsables de la formation d’imperfections.

La pollution 

Rincez systématiquement le visage après chaque baignade pour éliminer les résidus à la surface de la peau.

Les cosmétiques

N’en faites pas trop niveau maquillage, il vaut mieux laisser votre peau respirer ! Une crème de jour matifiante non-comédogène sera votre meilleure alliée pour les moments où vous ne vous exposez pas directement au soleil. Et le soir, après nettoyage, un petit passage de Nofilter, le sérum bio culte qui a déjà sauvé des milliers de peaux d’une vie boutonneuse 😉

Dans On a la tchatche, Votre beauté toute l'année Partager :